recherche avancée
Accompagné(e) par : Région Bourgogne-Franche-Comté
Retour à la carte

Josephine, finance et show TV à Shangai

Mon projet

Pourquoi j’ai décidé de partir :

Je parlais déjà chinois et je voulais acquérir un niveau supérieur pour me servir de cette langue de façon professionnelle. De plus une expérience à l'étranger est toujours beaucoup valorisée par les grandes entreprises internationales

Je raconte mon séjour en quelques lignes :

Je suis partie en Chine, à Shanghai, afin de réaliser un stage dans mon domaine de compétence. J'ai donc travaillé 4 mois en contrôle de gestion, dans le service finance, d'une entreprise internationale Allemande. J'ai choisi la destination avant de trouver le stage car mon objectif était d'améliorer mon chinois. J'ai donc fait des recherches avant de partir ce qui m'a permis d'avoir un entretien dès mon arrivée sur place et d'obtenir le stage.

Mon conseil pour les jeunes comme moi :

Il faut préparer son séjour avant de partir afin d'avoir des contacts sur place et des points d'appui pour bien entamer son expérience dans un pays étranger. Attention également aux modalités pour le visa, pour certains pays, il peut être difficile d’obtenir un visa permettant de travailler


Mes bons plans sur place

  • Se loger : prendre une colocation afin de rencontrer des gens, petites annonces sur smartshanghai.com ou bonjourchine.com
  • Se déplacer : metro, et mobike (appli revolutionnaire de location de vélo dans la ville)
  • Manger : restaurant de Wonton, peu cher et pas de risque d'etre malade
  • Sortir : Bar rouge
  • Se cultiver : Propaganda museum, M11 (quartier d'art)

Les prix moyens sur place (en monnaie locale)

  • Un loyer / mois : 4000 rmb
  • Un ticket de bus / métro : 4 rmb
  • Un restau : 20/50 rmb pour un local et 100 rmb pour un resto e
  • Un café : 30 rmb

Les mots de la fin

  • Mon séjour en trois mots : extraordinaire, dépaysant, enrichissant
  • Qu'est-ce qui me manque le plus : le fromage
  • L'anecdote : Les petits enfants ont des pantalons avec une fente à l'arrière afin de pouvoir faire leur besoin à tout moment, il est donc fréquent de marcher dans la rue et d’en voir un accroupi au milieu du passage qui se soulage
  • Le plus difficile pour moi : il est encore dans la culture de cracher (après un raclement de gorge un peu dégoutant)
  • Ce à quoi je ne m'attendais pas du tout : Les chinois sont très admiratifs des étrangers et ils viennent souvent me parler par curiosité
  • Une chose incroyable que j'ai faite : On m'a demandé (dans la rue) de faire un show TV car je suis blonde... et je l'ai fait ! Je suis ensuite devenue un peu connue et j'ai fait des publicités et d'autre shows TV

Ses réseaux sociaux, sites, blogs

Facebook

Ses photos / illustrations ...

Ils sont partis

Fonds d'Expérimentation pour la JeunesseDRDJSCSAcadémie de BesançonAcadémie de DijonRégion Bourgogne-Franche-Comté autres partenaires